Centres d’excellence d’Afrique pour un Impact sur le Développement

Appel à propositions

Date limite de soumission par les gouvernements à l’AUA :28 septembre 2018 à 18h00 (heure du Ghana)
A.Pays participants
République du Bénin, Burkina Faso, République du Cameroun, République de Côte d’Ivoire, République de Djibouti, République du Ghana, République de Guinée, République du Niger, République fédérale du Nigéria, République du Sénégal, République de Gambie et République du Togo.

B. Objectif et résultats attendus du projet
L’Objectif de développement du projet est d’améliorer par la spécialisation et la collaboration régionales la qualité, le volume et l’impact sur le développement des formations de deuxième et troisième cycles universitaires (défini comme regroupant les diplômes de niveau Master et Doctorat, ainsi que des formations de courte durée destinées aux professionnels) dans des universités sélectionnées.
Les résultats attendus du projet proposé sont comme suit :
• Augmentation du nombre d’étudiants, notamment des étudiants régionaux et des étudiantes, inscrits et sortant des programmes de Master et de Doctorat
• Amélioration de la qualité des programmes, y compris une augmentation du nombre de programmes – et des institutions d’accueil ACE – qui obtiennent une accréditation internationale
• Impact sur le développement attribuable au projet, y compris l’amélioration de la pertinence des programmes d’éducation/de formation et de la recherche appliquée illustré par :
• Une augmentation du nombre et un renforcement des partenariats sectoriels menant à la production et à l’embauche de diplômés hautement performants, des stages pour les étudiants, de l’application et de la commercialisation des résultats de la recherche, de la participation à des conseils consultatifs, etc.
• Une augmentation du montant des revenus générés à partir de sources externes, y compris des entreprises et autres partenaires sectoriels

C. Description du projet
Le projet des Centres d’excellence d’Afrique pour l’impact sur le développement (ACE Impact) apportera un soutien à deux types de Centres (a) les ACE et (b) les Centres émergents. Le nombre final de Centres à soutenir dans chacune de ces deux catégories et les allocations spécifiques de fonds par Centre dépendront de la qualité des propositions institutionnelles, l’enveloppe totale du financement pour chaque pays et de leurs priorités. Le projet prévoit :
a. la sélection en vue d’un appui d’environ 40 Centres d’excellence (Centres ACE) qui s’attaquent chacun à une problématique de développement spécifique à travers un programme d’activités intégré axé sur la formation des deuxième et troisième cycles, des collaborations en matière de recherche appliquée et la recherche de partenaires.
• Les Centres sélectionnés devraient devenir des atouts régionaux et participer aux réseaux régionaux qui renforcent les capacités et l’impact du secteur de l’enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest et Centrale.
• Environ cinq (5) écoles/facultés d’ingénieurs et de technologie accueillant un ACE seront sélectionnées pour recevoir des appuis en vue de renforcer leurs programmes d’ingénierie et de technologie dans l’ensemble de la faculté et de l’école.

b. la sélection en vue d’appui, par voie autre que la compétition, d’un maximum de huit Centres émergents (non-ACE) pour renforcer leurs programmes d’enseignement du premier cycle et du troisième cycle dans le but de former des étudiants et de développer les compétences nécessaires pour répondre aux besoins de développement du pays qui accueille le Centre. Les Centres émergents investiront environ 40% du financement dans la collaboration régionale, y compris dans un programme de bourses régionales et l’assistance technique régionale à des fins d’auto-amélioration. Les pays éligibles sont des pays participants qui n’ont pas accueilli de Centres d’excellence d’Afrique au cours de la phase I, notamment Djibouti, la Guinée, le Niger et la Gambie.

Chaque Centre ACE Impact devrait définir un aspect d’une problématique de développement qui peut être adressé à travers un programme de travail intégré réalisable sur une durée de quatre ans et demi.

Le projet ACE Impact comprend trois composantes :
• Composante 1 : Mettre en place de nouveaux ACE Impact performants et élargir les ACE Impact performants déjà en place
• Composante 2 : Favoriser les partenariats régionaux pour les Centres émergents et les bourses régionales
• Composante 3 : Renforcer la facilitation, le suivi et l’évaluation (S&E) des projets régionaux.